Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

parkinsoniens orne

Ce blog rassemble les personnes atteintes de la maladie de parkinson et leurs aidants

PREMIERE JOURNEE D'AMITIE : jeudi 17 mai ESSAI DE L'APPAREIL D'AIDE A LA MARCHE

La première journée d’Amitié sera le JEUDI 17 MAI 2018 : Découverte de l'appareil d'aide à la marche le WALKME , ceux qui le souhaitent pourront l'essayer... les autres pourront regarder sur ordinateur les photos de nos activités ou encore jouer aux cartes....

Nous avons aimé le restaurant d'Almenèches donc pour ceux qui le souhaitent nous vous proposons d'y retourner à partir de 12H

REPAS au Bistrot de Fernand 10 place du Maréchal Leclerc, 61570 Almenèches

Le coût du menu est de 13€ ( Entrée plat dessert )

https://www.facebook.com/aubistrotdefernand/ Le GPO prend en charge les boissons

A PARTIR DE 14H, réunion ouverte à tout parkinsonien qui le souhaite dans la salle communale d'Almenèches, prêtée gratuitement par la ville pour soutenir notre association, nous découvrirons :

l'appareil WALKME

qui fonctionne par Stimulation Rythmique Auditive, ce qui consiste en l’émission d’ondes sonores à un rythme et à une fréquence donnés afin de restaurer un timing interne et une démarche fluide. Son mécanisme d’action principal repose sur une stimulation du système nerveux central et périphérique par le son.

Plusieurs scénarios ont été étudiés et mesurés au travers de recherches neurophysiologiques pour expliquer le mécanisme d’action de la SRA : Stimulation des voies d’intégration sensori-motrices. Les dialogues au sein des noyaux gris centraux participent activement au contrôle de la locomotion, plus particulièrement à l’initiation et la programmation. Dans le cadre de la maladie de Parkinson, le système dopaminergique de la voie nigro-striée est impacté et entraîne l’apparition de symptômes caractéristiques (bradykinésie, rigidité, tremblements). Lors d’une stimulation sonore, les structures et les connexions neuronales participant à l’intégration sensori-motrice vont être impliquées. Le système dopamnergique défaillant va alors être suppléé par la mobilisation d’autres voies de signalisation, impliquant un traitement du rythme et une restauration du timing interne.Stimulation de la voie réticulo-spinale. Cette voie est impliquée dans la motricité involontaire. La stimulation nerveuse provoquée par les impulsions sonores pourrait exciter les neurones spinaux moteurs les rendant plus facilement mobilisables. Cet état permet d’améliorer le temps de réponse des muscles impliqués dans la marche [10].

Parmi les études cliniques démontrant l’efficacité de la SRA autour de la maladie de Parkinson, aucune n’évoque l’apparition d’effets secondaires au cours des essais.

De nombreuses études ont été conduites afin de mettre en évidence l’apport de la SRA dans des cas pathologiques variés, notamment dans la maladie de Parkinson .

L’effet est toujours présent mais moindre chez les personnes n’étant pas en cours de traitement. Il est également important de noter une amélioration de ces trois paramètres chez les personnes âgées saines. Des effets bénéfiques ont été démontrés par l’analyse du coefficient de variation de la marche ; la SRA permet de baisser la variabilité et de se rapprocher d’une marche physiologique rythmée et stable.

De manière générale un rythme supérieur (10-20%) au-dessus du rythme de base mesuré du patient permet d’obtenir une nette amélioration des paramètres de marche. L’impact de la SRA sur le temps nécessaire à un patient pour effectuer un demi-tour a été mesuré ; en comparaison aux autres stimulations sensorielles (visuelles et somatosensorielles), il a été prouvé que la stimulation auditive offre les meilleurs résultats.

(+36%+18%+10% de la vitesse de marche de la longueur de foulée sur la cadence de marche)

Amélioration démontrée chez les patients atteints de Parkinson sous traitement

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :