Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

parkinsoniens orne

Ce blog rassemble les personnes atteintes de la maladie de parkinson et leurs aidants

Une maladie encore trop peu expliquée

Journal de l’Orne du Jeudi 18 février 2010

EXMES/ Parkinsoniens de l'Orne

Une maladie encore trop peu expliquée

         3-copie-1                                       
Anne-Marie Israel  Jacques FORTIN         Dr Jean-Georges GUERIN               
et Malik TAIBI                                                Maire d' EXMES                                           
                 IMG 5130

              Jean-Paul WAGNER et son  épouse
                    avec J.FORTIN et M.TAIBI


Une trentaine de personnes avait fait le déplacement, samedi après-midi, à la mairie d'Exmes. L'association des parkinsoniens de l'Orne pré­sentait son DVD enregistré avec des professionnels de la santé et des malades. C'est à Jean-Georges Guerin, maire de la commune d'Exmes et médecin, qu'est revenu l'hon­neur d'ouvrir la séance : « C'est un bouleversement, avant, seuls les médecins par­laient de la maladie de Parkinson, aujourd'hui, les patients pren­nent la parole et constituent des associations pour se retrouver et en parler, l'aide est précieuse ». La seule association créée dans l'Orne est présidée par Jacques Fortin, atteint par la maladie et résidant à Exmes, lui aussi présent à la réunion. Le budget nécessaire à la réa­lisation du DVD s'est élevé à 30 000 € (vendu 10 €), il est destiné au personnel soi­gnant, écoles d'infirmières et aussi aux familles des mala­des, pour faire comprendre à autrui, le vécu des proches. 200 000 personnes, en France, sont atteintes de cette maladie qui n'est malheureusement découverte que quand les neurones des patients sont touchés à 70 %.

Quand ça nous tombe dessus...

Dans la seconde partie du DVD, trois malades ont pré­senté leur handicap : Anne-

Marie Israël, Malik Taïbi et Jean-Paul Wagner, leur leçon de courage a ému l'assis­tance : « Cette présentation est très intéressante, quand ça, nous tombe dessus, on est démunis, il n'y a pas assez d'informations de la part des spécialistes », déclare Geneviève, qui réside à Alménèches, dont le mari est soigné depuis 12 ans. « Mon épouse est atteinte de la maladie, nous avons appris par une amie que cette réunion était organisée et qu'une association existait dans l'Orne, nous n'en connaissons pas dans le Calvados », confie Marc qui vient de Coridé-sur-Noireau.

Une majorité de personnes atteintes par la maladie seraient issues du milieu agricole ? Mais on ne sait pas encore si les pesticides pour­raient être à l'origine de cette dégénérescence des cellules nerveuses. « Un jour, en remontant à pied de la mairie vers mon domicile, je suis passé près d'un engin agricole qui traitait une parcelle, j'ai aussitôt été pris de maux de tête. Quand après, j'ai appris que j'étais atteint de la maladie, je me suis demandé s'il y avait un lien avec ce fait ? », raconte Robert, ancien maire d'une commune du canton d'Exmes. « Parmi les personnes qui assistaient à la réunion, aucune n'est adhérente de l'association, c'est peut-être le moment d'accueillir de nou­veaux adhérents », concluait le président Fortin.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article